« Oui, j’y arriverai ! »

« Oui, j’y arriverai ! »

8894c6f9ee87392100b9ea9223a0e039

 

Voilà ce que j’ai envie de réussir d’ici la fin de l’année :

– J’ai envie d’avoir mon code + mon permis

– J’ai envie d’avoir un très bon niveau en anglais (si vous avez des sites à me conseiller, je suis toute ouïe)

– J’ai envie de me remettre à écrire

– J’ai envie de m’inscrire au sport

– J’ai envie d’apprendre à courir

– J’ai envie de lire plus et de passer moins de temps sur le PC

– J’ai envie de prendre du temps pour moi

 

Ce sont des choses réalisables, si je m’y mets vraiment. On y croit !

Et dans 150 ans …

Et dans 150 ans …

Smile

Est-ce que vous connaissez cette musique ? « Et dans 150 ans » du chanteur Raphaël ?

Je n’oublierai jamais le nombre de fois où j’ai pu l’écouter quand j’étais jeune vers 17-18 ans. Quand je l’écoutais les larmes me montaient et c’était parti pour un gros chagrin … Certaines personnes écoutent du Mariah Carey ou du Whitney Houston, moi c’était Raphaël.

Quand je l’écoutais, je pensais à l’état tragique du fait que dans 150 ans, concrètement toutes les personnes qui sont sur Terre ne seront plus là (sauf si la Science fait des miracles d’ici là!). Donc en écoutant cette musique, je m’imaginais sur mon lit de mort en train de déprimer parce que j’allais mourir (désolé de vous plombez le moral avec cet article qui en plus tombe un lundi … Mauvais timing).

Enfin maintenant que j’ai 24 ans, quand j’écoute « Et dans 150 ans » de Raphaël, je me rends compte que c’est juste une chanson qui nous permet de relativiser.

Oui concrètement dans 150 « On ne s’en souviendra pas de ta première ride, de nos mauvais choix. Du temps qui avance, de la mélancolie, de l’amour blessé et de tout ce qui nous roule. Dans 150 ans, on n’y pensera même plus à ceux qu’on a aimé, à ce qu’on a perdu. Alors, souris ! »

Tout ça pour dire que la vie passe tellement vite, on en a qu’une seule.

Alors, à quoi bon de se prendre la tête pour des personnes qui ne savent pas nous apprécier à notre propre valeur ? A quoi bon déprimer, pour un examen perdu ? A quoi bon déprimer pour une amie qui nous a fait du mal. On en a encore tellement d’années et de moments sublimes à vivre devant et puis dans 150 on ne s’en souviendra pas !

Une pensée pour un garçon de ma promo (Yohann) qui m’a dit jeudi : « Oublions le passé, moi je trinque au futur »